Le système d'échange local

De La fabrique
Aller à : navigation, rechercher

Le recensement des savoir-faire et des biens à échanger[modifier]

Une fois son outil informatique en place, la fabrique pourra également se donner comme mission de recenser toutes les compétences présentes sur le territoire ainsi que les biens et les services proposés que ce soit à titre lucratif ou non.

Pour tout ce qui concerne les échanges marchands, il s’agira avant tout d’intensifier les circuits locaux, en apportant une information la plus exhaustive et la plus transparente possible aux consommateurs.

Pour tout ce qui relève de l’entraide, il s’agira d’organiser un système d'échange local (SEL) comme il en existe plusieurs centaines en France.

La particularité de celui de la fabrique sera d’intégrer les services rendus à la collectivité au calcul des balances individuelles.

Ainsi quelqu’un qui aura passé 5 heures à rédiger un article pour l’encyclopédie se verra créditer d’autant d’unités que celui qui aura passé autant de temps à aider un autre membre du SEL, par exemple à déménager.

On peut même imaginer ainsi mesurer (a vista de nas) les temps passés bénévolement par les élus, les responsables associatifs...

Les balances seront sans doute difficiles à équilibrer mais l’objectif est de valoriser chaque effort consenti.