Le projet encyclopédique

De La fabrique
Aller à : navigation, rechercher

Ce pourrait sembler le projet le plus démesuré, le plus irréaliste. Tout au contraire, grâce aux technologies actuelles, c’est le plus facile à mettre en œuvre.

Wikipédia[modifier]

Dans cette gigantesque encyclopédie collaborative, chaque commune a déjà sa fiche, plus ou moins détaillée, parfois accompagnée de quelques photos. Il en est de même pour certains enfants du pays plus ou moins illustres ou quelques éléments historiques ou géographiques. Nous avons déjà là un cadre prêt pour recueillir tout un flot d’informations extraites d’ouvrages anciens, de publications récentes ou de collecte de terrain.

Chacun peut bien sûr faire cela, de manière plus ou moins anonyme, depuis son domicile, à condition de bien maîtriser Internet.

À la fabrique :

  • D’abord, vous avez libre accès à des ordinateurs et à une connexion
  • Ensuite, on vous aide dès que besoin. Cela peut aller d’entrer les informations pour vous, si vous ne savez pas vous servir d’un ordinateur, à simplement vous aider à bien les organiser et les présenter de manière agréable.
  • Des sorties collectives sont organisées (sorties naturalistes, visite d’entreprises, de musées, archives départementales…)
  • Nous rassemblons une liste de tous les documents (livres, documents originaux) accessibles en ligne (par exemple, Gallica, la bibliothèque nationale de France en ligne), ou dans telle mairie ou chez tel de nos membres.
  • Vous venez suivant votre disponibilité mais que votre participation soit sporadique ou particulièrement acharnée, celle-ci sera connue et reconnue.

Pyræpédia[modifier]

Directement dérivé du précédent, ce projet a pour première différence d’être intégralement mis en œuvre et administré par la fabrique.

En reproduisant l’organisation de Wikipédia à l’échelle locale, nous pouvons récupérer la liberté éditoriale afin de publier des informations suivant nos propres critères (moins restrictifs que ceux d’une encyclopédie universelle).

Exemples de contenus :

  • chronique des évènements locaux (manifestations, naissances, décès), rôle de plus en plus délaissé par la presse locale,
  • annuaire des services publics, des associations,
  • présentation des acteurs économiques locaux,
  • présentation des membres de la fabrique et de leurs contributions.

Par exemple, chaque mairie, association ou artisan ne peut développer son propre site Internet alors la fabrique leur propose un cadre pour le faire, gratuitement, en quelques minutes avec un système d’alertes lorsque les mises à jour commencent à dater.

OpenStreetMap - Le projet cartographique[modifier]

Ce site, géré comme Wikipedia par une fondation sans but non lucratif, offre à chacun la possibilité de compléter un fond de carte déjà très détaillé :

  • sentiers de randonnée pédestre, VTT, équestre
  • sites remarquables
  • administrations, commerces, hébergements

Les précisions les plus détaillées peuvent être apportées : état du sentier, difficulté technique, horaires d'ouverture, photos associées...).

Les itinéraires non répertoriés peuvent être mémorisés à l'aide de n'importe quel téléphone mobile équipé d'un GPS. Une fois devant l'ordinateur, il suffit de charger le tracé puis de créer les sentiers inconnus en quelques clics.

Liste des actions[modifier]

(à enrichir)

Liens externes[modifier]

Expériences analogues[modifier]