Accueil

De La fabrique
Aller à : navigation, rechercher
Bienvenue sur la fabrique
Le projet de développement local libre que chacun peut améliorer

Actualités

Début 2016, on entre dans le concret

Après la rédaction des statuts et l'assemblée constitutive du 16 janvier 2016, les premiers ateliers itinérants ont déjà eu lieu.

Dèjà six FABRICOLCAFÉS

Vous avez un petit objet qui nécessite une réparation, une lampe, une chaise, un jouet en panne ou cassé ?

Venez au FABRICOLCAFÉ !

Le FABRICOLCAFÉ est une rencontre entre bricoleurs-bénévoles et utilisateurs-acteurs :

On répare...ou pas, mais on passe un moment convivial ensemble autour d’un café !

Les FABRICOLCAFÉS passés

  • le 16 janvier à Sarp (avec l'AG constitutive de l'association)
  • le 13 février à Galié
  • le 19 mars à Bertren
  • le 11 avril à Antichan-de-Frontignes
  • le 7 mai à Ferrère
  • le 11 juin à Bagiry

Les FABRICOLCAFÉS suivants sont déjà programmés

  • le 11 septembre à Luscan
  • le 15 octobre à Sost

1er Vilatg'cafè à Sainte-Marie le 20 février 2016 à partir de 14h30

Villages, maisons et familles de Bagiry, Sainte-Marie et Siradan

Vilatges, ostaus e mainadas de Bagiri, Senta-Maria e Siradan

Venez découvrir l'histoire populaire du lieu auquel vous êtes attachés.

Rien à voir avec une conférence, il s'agira de découvrir tous ensemble quelques documents disponibles sur les villages et leur population :

  • cadastres de vers 1830, indiquant précisément tous les lieux-dits, maisons, chemins et cultures
  • recensements nominatifs entre 1870 et 1911, où sont notées toutes les familles de l'époque, avec les professions, les lieux et date de naissance
  • cartes postales ou photos anciennes (amenez toutes celles que vous pourriez avoir en votre possession)

Nous travaillerons ensemble à lister les noms de lieux, de famille, les professions, répondre à quelques questions ou s'en poser beaucoup d'autres !

Nous aurons des copies papier de quelques documents très intéressants provenant des archives départementales ainsi que quelques ordinateurs pour multiplier les groupes de travail (vous pouvez amener votre ordinateur portable ou votre tablette si vous en avez).

Saviez-vous que  :
  • Sainte-Marie et Siradan étaient de simples annexes de la paroisse de Bagiry avant la Révolution ?
  • Siradan comportait plus d'un habitant sur six de nationalité étrangère en 1911 ?
  • Sainte-Marie a perdu plus d'un tiers de son territoire, lors de l'établissement du cadastre de 1830, peut-être simplement pour faciliter le travail des géomètres.

Nous projetons de répéter ensuite l'opération, par exemple pour Bertren-Galié, Izaourt-Luscan, Saléchan-Estenos...


Retrouver les événements 2015...

L'info circule !

Ils ont vu passer l'info, le projet leur plaît, ils en parlent... N'hésitez pas à faire pareil :

  • Radio Val Pireneos en a parlé plusieurs fois à l'antenne.
  • La Gazette du Comminges a fait paraître un article détaillé après chacune des deux réunions publiques le 28 octobre puis le 23 décembre 2015.
  • La radio Nostalgie Comminges Pyrénées a invité Claudine dans ses studios de Saint-Gaudens, le 17 décembre, pour présenter le projet qui intéresse vivement ses journalistes. Diffusion probable de l'entretien lors du 18h du 18 décembre.
Revue de presse...

Présentation

Ce site a pour mission première de présenter le projet aux habitants des Pyrénées centrales et d'ailleurs.

Mais c'est d'ores et déjà une présentation ouverte que chacun peut enrichir ou commenter à son gré.

  • N'hésitez pas à ajouter des informations ou à corriger des erreurs ou des fautes d'orthographe ou à proposer une meilleure formulation. Cela fonctionne comme Wikipedia :
Premiers pas sur le wiki
  • Utilisez la page Discussion, associée à chacune des pages pour poser des questions, exprimer un doute ou une opinion.
  • Il vous suffit de cliquer sur "Modifier" puis de taper votre texte. Peu importe si vous ne savez pas trop comment le présenter, quelqu'un s'en chargera plus tard.
  • Comme sur Wikipedia, il n'est pas obligatoire de se connecter pour entrer des infos mais vous êtes vivement encouragés à créer un compte.
Créer un compte pour participer

La deuxième mission de ce site est en effet de détecter un maximum de fabricants potentiels. Ce n'est que lorsque ceux-ci deviendront suffisamment nombreux que la phase concrète de mise en place pourra être envisagée.

Et si cela vous semble compliqué, écrivez-nous à fabrique@pyraelog.com.


Nous avons aussi des pages Facebook : Cliquer ici pour voir la page Facebook

et Google+ : Cliquer ici pour voir la page Google+...

Le projet

Un projet pour la population des Pyrénées garonnaises

Era habrica, la fabrique, c’est l’idée d’un lieu où puisse se créer tout ce qui vous intéresse et où vous pourrez :

  • profiter d’un moment convivial au café-pressoir-grignoterie,
  • échanger vêtements, livres, CD et petits objets,
  • réparer vos appareils en rade mais aussi fabriquer ce qui vous plaît avec des conseils et des outils à votre disposition (bois, tissu, fer, mécanique… mais aussi impression 3D, découpe laser…),
  • chercher des ressources humaines et matérielles pour votre association et tous vos projets culturels ou solidaires,
  • travailler dans un espace commun (coworking) plutôt qu’isolé chez vous,
  • partager un espace d’apprentissage (soutien scolaire, informatique, langues, musique…).
  • Ce serait aussi une Coopérative d'Activité et d'Emploi pour accompagner les entreprises existantes et aider à en créer de nouvelles : « Entreprendre pour soi, réussir ensemble ».

La fabrique, c’est rassembler un maximum d’habitants de Barousse, Frontignes et au-delà, en touchant les centres d’intérêts les plus divers : un projet collectif à partir des motivations propres à chacun.

Projet de statuts de l'association

Le constat de départ

  • Des personnes isolées arrivent à accomplir des réalisations remarquables mais qui finissent souvent abandonnées, faute d'avoir pu recueillir l'intérêt qu'elles méritaient.
  • Les réalisations collectives peuvent se fixer des objectifs beaucoup plus ambitieux mais elles peinent à se mettre en place et à perdurer (usure des porteurs, conflits de personnes, tâches administratives...)
  • Dans les deux cas, le manque de reconnaissance est le principal écueil.

Les objectifs

  • Collecter, conserver et diffuser toutes les connaissances sur le territoire et ses habitants actuels ou anciens.
  • Proposer des services aux habitants dans leur vie personnelle ou professionnelle.
  • Susciter et valoriser les libres contributions du plus grand nombre.

Cela concerne :

  • les personnes intéressées par n'importe quel sujet, par exemple, l’histoire locale, la géologie, les traditions populaires, la faune ou la flore, la généalogie, les vieux métiers, les nouvelles technologies, etc.
  • tous ceux qui ont besoin d’un service ou d’un produit qu'ils ne savent comment obtenir…

C'est-à-dire à peu près tout le monde.

L'idée est de parvenir, tout en répondant à des motivations toutes personnelles, à bâtir un projet collectif de grande envergure : la fabrique, era habrica.

Les différentes facettes

L'organisation

Documents